Suivez-nous sur Facebook
Cliquez sur « J’aime »
Buzz et Actualités
Accueil > Lifestyle

13 choses à découvrir sur les préservatifs, étonnant !

Les préservatifs vous sont familiers, et vous ne pensez pas pouvoir apprendre des choses sur eux ? On vous met au défi de connaître cela !

Les préservatifs sont entrés depuis longtemps dans les mœurs, et se sont fort heureusement démocratisés, notamment auprès des jeunes qui sont beaucoup plus sensibilisés aux dangers des maladies sexuellement transmissibles. Personne ne se déplace plus sans son petit chapeau, même chez les couples qui sont ensemble depuis un bon moment. En effet, il faut aussi dire que les couples attendent de plus en plus longtemps avant d’avoir des enfants, et que même si madame prend la pilule (viable à 99%) les préservatifs restent une assurance des plus fiables !

Mais contrairement à ce que l’on pense, les préservatifs cachent de nombreux secrets. Il est vrai qu’on n’a pas forcément l’occasion de s’y intéresser : généralement, quand on sort un préservatif de sa poche ou de son portefeuille, c’est pour passer à l’acte juste derrière, et dans ces moments-là, on s’en fiche un peu de l’historique des préservatifs à travers l’Histoire ! Mais justement, maintenant que vous êtes tranquillement posé(e) devant votre écran, c’est le moment de découvrir des choses complètement folles sur les préservatifs !

Voici donc les 13 vérités que vous ne saviez sans doute pas sur les préservatifs. Certaines sont assez drôles, et surtout totalement véridiques ! Grâce à ce petit récapitulatif des choses folles inhérentes aux préservatifs, vous pourrez sans problème briller en société !

1. Les préservatifs ont été créé il y a des milliers d’années

Alors que le godemichet le plus vieux du monde a été découvert récemment, à priori, il existait aussi déjà des techniques proches de celles utilisées pour créer des préservatifs il y a plus de 15 000 ans. En effet, des gravures qui datent de 13 000 ans avant Jésus Christ et qui montrent un homme avec un objet très semblable sur le pénis ont été découverte en France, dans la grotte des Combarelles. Difficile de savoir s’il s’agissait vraiment d’un préservatif, mais on voit mal ce qu’un homme pourrait se mettre d’autre sur le pénis. Par ailleurs, 3000 ans avec Jésus Christ, les Égyptiens avaient pour habitude d’utiliser des vessies de porcs ou des boyaux de moutons (étanches) comme préservatifs. C’est peu ragoutant, mais ça fait le taf !

2. Les premières versions « modernes » étaient lavables

Alors là évidemment, on oublie les intestins des animaux, qui n’étaient, on l’imagine, pas vraiment réutilisables. L’industrie des préservatifs a mis un certain temps avant de trouver son public, qui était assez réticent au début. Néanmoins, le géant du pneu Charles Goodyear a tenté sa chance en lançant un prototype de préservatif qui était à la fois lavable et réutilisable par les usagers. On ne sait pas si la procédure à adopter était efficace, mais en tout cas elle avait l’air sacrément rébarbative : il fallait en effet tremper le préservatif usagé dans une solution spécifique, avant de le saupoudrer de talc et de le laisser sécher. Manifestement, ce système n’a pas convaincu grand monde !

3. Ils servaient à protéger le canon des fusils autrefois

Voilà une anecdote culturelle qui devrait vous amuser ! En effet, lors du débarquement, il semble que les soldats ont pensé à préserver le canon de leur fusil, qui évidemment risquait de se gorger d’eau ou de s’obstruer à cause du sable. Ils enfilaient donc des préservatifs sur leurs fusils, ce qui permettaient d’éviter une mauvaise surprise une fois face à face avec un Allemand ! Cependant, il fallait aussi penser à retirer le préservatif avant de tirer pour éviter les retours de flammes, et ça, selon la situation, ça devait être assez compliqué à faire !

4. Leur étanchéité est testée grâce à l’électricité

Oui, la grande force des préservatifs c’est évidemment qu’ils sont étanches à 100%, du moment que vous ne vous amusez pas à faire des trous dedans. Il faut savoir d’ailleurs qu’enfiler deux préservatifs augmente les risques de déchirure, à cause de la friction entre les deux couches ! Afin de tester la viabilité des préservatifs, on les trempe dans une solution extrêmement conductrice avant de laisser passer le courant. On voit de cette manière si le préservatif est fiable ou non.

5. Ils sont restés tabous jusque dans les années 60

Comme à peu près tous les sujets qui relevaient de l’expérience sexuelle, finalement. En 1920 déjà, les moyens de contraceptions étaient complètement interdits (ce qui peut prêter à sourire quand on sait qu’ils datent de plusieurs milliers d’années) selon une politique archaïque qui promouvait évidemment l’importance de la famille et du patrimoine. Fort heureusement, en 1967, le politicien Lucien Neuwirth a fait changer la loi afin d’autoriser la vente de préservatifs. On imagine le calvaire pour les femmes avant cette date, qui ne pouvaient même pas choisir si elles voulaient un enfant ou non !

6. Ils sont l’objet de plusieurs records du monde

Vous savez à quel point les records du monde peuvent s’avérer loufoques. Chacun y va de sa petite ânerie, juste pour figurer dans le livre le plus « prestigieux » du monde. Et les préservatifs sont au centre de nombreux records, bien entendu. On peut évoquer l’homme qui fait exploser une capote le plus rapidement avec son nez, ou encore la plus grande chaîne de préservatifs réalisée dans le monde, qui a été observée en Roumanie : elle comptait plus de 25 000 préservatifs, et mesurait environ 3 kilomètres de long !

7. Vous pouvez y stocker environ deux litres d’eau

Autant vous dire que la semence de ces messieurs ne risque pas de venir à bout des préservatifs ! En effet, quand vous étiez plus jeune, vous avez sans doute eu du mal à passer outre les batailles d’eau en plein été : et quand on n’avait pas de ballons de baudruche, on rejetait notre dévolu directement sur les préservatifs qui faisaient de magnifiques et solides bombes à eau, pour cause : un seul d’entre eux peut contenir jusqu’à deux litres de flotte !

8. Dans certains pays, vous pouvez les commander à distance

C’était en tout cas une possibilité en Suède, où une entreprise a inventé la livraison à domicile de préservatifs. Il faut dire que lorsqu’on est sur le point de conclure et qu’on doit descendre dans le centre-ville pour aller chercher des capotes, en plein hiver, ça met un froid. Là au moins, les Suédois pouvaient continuer à bavarder et à flirter autour d’un bon verre de vin en attendant la livraison. Une belle solution pour les opérations en urgence !

9. Ils sont forcément assez long pour un homme

Vous avez forcément déjà entendu (surtout vous mesdames) un homme se plaindre parce que son préservatif était trop petit, et qu’il ne pouvait pas l’enfiler. Une belle excuse afin de passer outre, mais qui pourtant est forcément invalide ! En effet, les préservatifs peuvent s’étendre à outrance, jusqu’à des tailles assez formidables. Il faudrait à priori qu’un homme ait un pénis de plus de 40 centimètres pour avoir des problèmes. Même l’homme avec le plus grand pénis du monde n’aurait aucun souci pour en enfiler un !

10. Ils se périment avec le temps

Et oui, tout comme la plupart des aliments, les préservatifs ont une date de péremption ! Rassurez-vous cependant, il faut en vouloir pour en utiliser un après sa date de péremption, puisqu’elle est établie à environ 4 ans ! Il semble qu’au delà de ces quatre années réglementaires, les risques de déchirures soient nettement plus importants, donc évitez d’utiliser en dernier recours ceux que vous aviez gardé depuis vos années au lycée !

11. Près de la moitié des acheteurs sont des femmes

Même si les hommes sont les premiers consommateurs de préservatifs (malgré l’existence de variantes féminines qui restent cependant beaucoup moins utilisées que la pilule contraceptive) les femmes représentent 40% des achats de préservatifs masculins à travers le monde. Une statistique qui peut s’avérer logique, car personne n’a envie de se retrouver dans l’embarras après une rencontre qui promet d’être explosive !

12. Il s’agit de l’un des produits les plus vendus au monde

Chaque année, c’est plus de 12 milliards de préservatifs qui sont vendus dans le monde. Un chiffre absolument colossal, qui dépasse même ceux des ventes d’autres produits de grandes consommation. Il faut dire que lorsqu’on achète des préservatifs, c’est rarement un par un, il vaut mieux en acheter une boîte voire deux d’un coup afin d’être tranquille pour un bon moment !

13. Les préservatifs sont bénéfiques pour le vagin

Le dernier point mais pas le moins important porte sur le fait que le préservatif est bon pour le vagin des femmes. En effet, la substance lubrifiée qui les accompagne propage dans la cavité vaginale des lactobacilles, des bactéries qui réduisent les risques d’infections. Les préservatifs sont donc non seulement nécessaires pour éviter d’attraper des maladies sexuellement transmissibles, mais réduisent encore davantage les risques grâce à un produit pensé pour les femmes !

A voir aussi :

Ajouter un commentaire
THEBADBUZZ.COM

TheBadBuzz est un site de Buzz sans complexe, qui vous propose de nombreux articles divertissants et impressionnants. Retrouvez tous les meilleurs Buzz du web

Notre équipe parcours le web à la recherche des buzz qui font la une et des meilleurs actualités afin de vous divertir.

C'est pour cette raison que nous vous proposons tous les jours plusieurs articles qui font le buzz. Notre but étant de vous faire passer un bon moment et de vous faire rire.

SUIVEZ-NOUS
Partager sur Facebook